518Vg1MUBgL

 

Titre anglais : Vacations from Hell (2009)

 

Titre français : Liaisons d'Enfer au Paradis (2010)

 

Auteur : Sarah Mlynowski (" Croisière à haut risque "), Claudia Gray (" Drôle de charme "), Maureen Johnson (" La Loi des suspects "), Cassandra Clare (" La Maison aux miroirs ") & Libba Bray (" Danger imminent ")

 

Maison d'édition : Hachette Black Moon ou Livre de Poche Jeunesse

 

 

Résumé : Partir en croisière sur un paquebot de luxe, rencontrer l'homme de sa vie à la mer, se prélasser au soleil dans le sud de la France ou aux Caraïbes, faire un tour d'Europe avec ses amis, le rêve ! Mais, quand vampires, sorcières, psychopathes, démons et fantômes se joignent au voyage, les vacances se transforment en cauchemar.

 

 

Critique de " Croisières à haut risque " : l'histoire est assez superficielle comme les personnages principaux, mais franchement la fin est juste incroyable. Donc même si je n'ai pas trouvé les 3/4 de l'histoire super, je donne un 5/5 à cette nouvelle juste pour la fin qui m'a prise par surprise.

 

Critique de " Drôle de charme " : je suppose que Maureen Johnson était fan de la série Charmed pour avoir écrit cette histoire qui n'est pas mal du tout. Comme sous-entendu, cette nouvelle parle énormément de sorcellerie. Histoire intéressante à lire, mais pas inoubliable d'où la note de 3,5/5.

 

Critique de " La Loi des suspects " : cette nouvelle m'a énormément rappelé le livre "Le Horla et autres récits fantastiques" de Guy de Maupassant qu'on m'a fait lire lorsque j'étais au Collège. Cette comparaison n'est pas vraiment positive car ce livre m'avait laissé une impression désagréable et j'ai bien été contente de m'en être débarassée. Je ressens exactement cette même impression pour cette nouvelle qui est trop différente des autres présentes dans ce recueil et qui est aussi trop morbide à mon goût. Toutefois, je pense que les amateurs du genre devraient apréciés, mais ce ne fut pas mon cas : j'aime les histoires avec des meurtres, mais faut que ça reste du policier et non du style horreur. Voilà pourquoi j'ai mis un 2,5/5 à cette nouvelle. 

 

Critique de " La Maison aux miroirs " : cette nouvelle est une vraie petite merveille, normale vu qu'elle est écrite par Cassandra Clare. Contrairement à ses autres livres, les chasseurs d'ombres ne sont pas présents, toutefois il y a bien un côté fantastique dans cette nouvelle : la présence d'une sorcière. Concernant les personnages, ils sont tous différents, mais bien développés. On s'attache très rapidement à Violette et on arrive facilement à se mettre à sa place : le choix qu'elle a du faire à la fin est très dure, mais très facilement justifiable. Le personnage Evan est intéressant, mais bien différent des personnages masculins que Cassandra Clare a l'habitude d'écrire : j'aurai aimé savoir plus de chose sur lui, mais aussi savoir ce qu'il ressent vraiment pour Violette car la situation reste ambigue. La fin conclut bien l'histoire avec la sorcière, même si Cassandra Clare nous laisse le travail d'imaginer ce qu'il se passera après. Cette histoire mérite bien un 5/5.

 

Critique de " Danger imminent " : cette histoire fait vraiment trop peur et je refuse de la relire. Elle est vraiment digne d'un scénario d'un film d'horreur. Désolé, je ne trouve pas les bons mots pour en parler. Je peux tout simplement vous dire que Libba Bray est très douée pour écrire des histoires terrifiantes. Cette nouvelle mérite largement un 5/5.

 

 

Note : Ce recueil mérite bien une note de 4/5, mais je le déconseille fortement aux âmes sensibles et aux lecteurs trop jeunes, notamment à cause de la dernière nouvelle qui fait vraiment peur.