659_big

Titre japonais : Bokura Ga Ita, Tome 15 (2011)

 

Titre français : C'était Nous, Tome 15 (2012)

 

Auteur : Yuuki Obata

 

Maison d'édition : Soleil Manga

 

 

Résumé : Lorsque Nanami apprend que Yuri et Yano vivent ensemble, elle décide de s'en aller sans chercher à en savoir plus. Yano lui parle alors du passé, et la supplie de continuer à avancer sur sa voie. Bien décidée à mettre cela en application, Nanami annonce alors à Takeuchi qu'elle veut rompre. Durant une sortie en mer pour pêcher, Takeuchi balance la bague de fiançailles à l'eau et prévient Yano que Nanami est en train de se noyer... 

 

 

Critique : Avant de vous parler de ce quinzième tome, je vais d'abord vous parler de cette série en général. Je l'ai connu grâce à l'animé Bokura Ga Ita (le véritable titre de cette saga). Cet animé composé de 26 épisodes raconte la première partie de l'histoire. J'ai tellement aimé cet animé et je souhaitais tellement connaître la suite, que j'ai acheté tous les tomes et depuis déjà plus de six ans, j'attends de connaître la fin des aventures de Yano et Nanami. Le début du manga est totalement banale : une nouvelle élève intègre un lycée et tombe amoureuse du mec populaire. Toutefois, les choses ne sont pas aussi simple que ça car Yano est un jeune adolescent très torturé depuis que Nana, son ancienne petite amie , s'est tué dans un accident de voiture en compagnie de son " amant ". Rien ne va s'arranger quand Yuri, la soeur de Nana, va tout faire pour empêcher Yano d'être heureux avec Nanami. Après de nombreux obstacles surmontés, Yano doit déménager avec sa mère. Il reste en contact avec Nanami pendant quelque temps puis disparait. Je vais éviter de vous en dévoiler plus, mais sachez que ce manga aborde pas mal de thème difficile comme la mort, le suicide, la maladie. Le point fort de ce manga est qu'elle est centrée sur la psychologie des personnages : Yano est vraiment mon personnage préféré. J'aime son côté torturé, le fait qu'il soit toujours sur pied malgré tout ce qu'il a vécu : je souhaite juste qu'il soit heureux et je pense que l'unique personne qui peut lui apporter ce bonheur est Nanami donc il serait temps que Yano accepte celà. Nanami est aussi intéressante, même si au départ elle m'énervait car je la trouvais trop naive. Toutefois, j'aime la Nanami qui a survécu depuis que Yano a disparu de sa vie. Sa souffrance est tellement intense que lorsqu'elle le revoit, je me suis prise d'affection pour elle aussi. Je ne l'ai jamais détesté, je pense juste qu'il fallait qu'elle devienne plus forte que Yano et qu'elle réussisse à le persuader que leur destin est d'être ensemble. J'ai aimé qu'elle ait le courage d'avoir pris la décision de rompre ses fiançailles en sachant qu'elle aimait toujours Yano et que malgré toute ses années sans lui, Takeuchi n'a pas réussi à l'effacer de son coeur. Depuis le retour de Yano, elle doit prendre certaines décisions encore plus difficiles. A certains moments, ces hésitations peuvent être énervantes, mais il suffit que j'essaye de m'imaginer à sa place pour la comprendre et arrêter de la juger. Dans le tome 15, on revoit Yano et Takeuchi de nouveau proche malgré la décision qu'a prise Nanami : j'ai adoré ces passages là car ça faisait longtemps qu'on ne les avait pas vu se comporter en meilleurs amis. Takeuchi est vraiment un garçon incroyable : il cherche à les réunir Yano et Nanami malgré le fait qu'il ait le coeur brisé. J'espère qu'il finira par être heureux aussi à son tour. Pendant longtemps j'ai crains que ce manga se finisse mal, mais les derniers chapitres de ce tome nous laisse présager une fin heureuse. Pour conclure, je dirai que je suis heureuse d'avoir vu l'animé qui m'a fait connaître ce manga qui est et restera un de mes préférés.

 

 

Note : Ce tome, comme tous les autres, mérite largement la note de 5/5. De plus, les dessins sont de plus en plus beaux.