417E521KX3L

Titre français : Sobibor (2003)

 

Auteur : Jean Molla

 

Maison d'édition : Gallimard Scripto

 

 

Résumé : " Je l'ai fait pour qu'on m'arrête ", répond Emma après avoir volé des biscuits dans un supermarché. Que se cache-t-il derrière ses mots, sa maigreur extrême, sa beauté douloureuse ? Quelle est l'origine de son anorexie : l'indifférence de ses parents, le silence, les mensonges savamment entretenus? Emma veut savoir. Emma veut comprendre. La découverte d'un vieux cahier fera bientôt surgir du passé d'épouvantables secrets

 

 

Critique : Ce livre m'a vraiment bouleversé. Lorsque je l'ai pris à la médiathèque, j'ai cru qu'il s'agissait d'un livre parlant uniquement de l'anorexie et de la boulémie, mais non. Jean Molla a réussi à créer un lien avec la Shoah. Oui encore un livre où on parle des camps de concentration, mais cette fois-ci on a droit aux points de vue d'un collaborateur français qui a travaillé dans le camp Sobibor en Pologne. Ce livre réveille en nous un tel dégoût qu'on a envie de vomir comme le fait Emma. Ce livre est un véritable coup de poing dans l'estomac car ils sont rares les livres sur ce thème traîtés de cette manière. Ce livre nous fait sombrer dans la partie de l'histoire la plus sombre de l'humanité. Toutefois, ce livre est rédempteur puisqu'à travers le déroulement de l'histoire, Emma arrivera à comprendre son état et à s'accepter comme elle est, même si sa vie familiale et la vision qu'elle avait de sa famille restera chamboulée à tout jamais. Lisez le car ce livre mérite d'être lu au moins une fois dans la vie; toutefois je le déconseille à un public trop jeune.

 

 

Note : Je donne la note de 5/5 car ça faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas fait pleurer.