lycee-out-74437

 

Titre français : Lycée Out (2010)

 

Auteur : Claire Loup

 

Maison d'édition : Plon Jeunesse

 

 

RésuméQue faire quand on a un petit ami qui a le mauvais goût de vous quitter en expédiant une carte postale sans même la glisser dans une enveloppe ? Pleurer ? Ce n'est pas le genre d'Emma. Se venger, sûrement, d'autant qu'il est davantage question d'amour-propre que de grands sentiments. Et la vengeance d'Emma est somptueuse, imaginative, inattendue. L'amoureuse délaissée devient une redoutable combattante, une " Napoléonnienne de l'amour ", comme elle se surnomme elle-même. Le seul détail que la brillante stratège a négligé, c'est qu'elle attirerait l'attention d'un garçon inconnu qui lui donnerait la réplique en se dissimulant sous le pseudo de Don Juan.

 

 

Critique : Je deviens vraiment fan de cette auteure française qui a le don d'écrire des livres vraiment excellents. Cette fois-ci, on retrouve Emma, une jeune femme qui va tout juste débuter sa terminale et dont son copain a décidé de la larguer d'une manière vraiment abjecte. Je n'ai pas réussi à lâcher le livre avant de l'avoir fini et franchement, j'en redemande encore. L'auteure a décidé d'alterner les chapitres selon les personnages principaux ; ce choix a vraiment été judicieux car on a appris à connaître Emma et Benjamin et à s'attacher à eux. Les passages où Emma est la Napoléonnienne de l'amour sont un pur régale : ces passages m'ont bien fait rire et touché à la fois. J'ai aussi adoré la correspondance que vont entretenir Emma et Benjamin, sans qu'ils connaissent l'identité de l'autre. Concernant les personnages en eux-mêmes, il nous est facile de nous identifier à Emma à cause de son caractère, toutefois je la considère très courageuse et je pourrais lui vouer un culte rien que grâce à son sarcasme qui lui a permis d'écrire des articles excellents. Concernant Benjamin, on le plaint dès le début, mais on est aussi facilement attiré par lui. On aimerait le voir s'en sortir et finalement il y arrive grâce à la Napoléonnienne de l'amour. On aurait pû croire que la fin allait être prévisible, mais non : l'auteure a réussi à nous écrire une fin où la tension prime sur tout, enfin jusqu'à la dernière phrase du livre qui laisse une fin ouverte. Toutefois, malgré cette fin ouverte, nous nous doutons énormément de la décision que prendra Emma pour notre plus grand bonheur à nous et à Benjamin. Pour conclure, je dirai qu'une suite est inutile, mais un épilogue absolument nécessaire afin qu'on sache ce qui s'est passé à Berlin et comment s'est passé la rentrée.

 

 

Note : Ce livre vaut bien sa note de 5/5.