Acidadedasalmasperdidas

Titre anglais : City of Lost Souls  (2011)

 

Titre portugais : A Cidade das Almas Perdidas (publié chez Planeta en août 2012)

 

Titre français : Les Ames Perdues (sera publié chez Pocket Jeunesse en 2014)


Auteur : Cassandra Clare

 

 

Résumé : Le démon Lilith a été anéanti et Jace a été libéré de son emprise. Mais, lorsque les chasseurs d'ombres arrivent pour le sauver, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Le garçon que Clary aime n'est pas le seul à avoir disparu, mais celui qu'elle déteste aussi, Sébastien, le fils de son père Valentin : Un fils déterminé à réussir là où son père a échoué : mettre les chasseurs d'ombre à genoux. Même l'enclave ne parvient pas à convoquer le garçon par magie, mais Jace ne peut rester loin bien longtemps - loin de Clary. Lorsqu'ils se retrouvent enfin, Clary découvre l'horreur de la magie que Lilith a forgée en mourant. Jace n'est plus le garçon qu'elle a aimé. Lui et Sébastien sont à présent liés l'un à l'autre, et Jace est devenu ce qu'il craignait le plus : Un véritable serviteur du maléfique Valentin. L'enclave est bien décidée à détruire Sébastien, mais il n'y a aucun moyen d'atteindre l'un des deux garçons sans détruire l'autre. Les chasseurs d'ombres vont-ils hésiter à tuer l'un des leurs ? Seulement un petit groupe parmi les amis de Clary et Jace ainsi que leur famille pensent que Jace peut encore être sauvé. Et c'est là que se joue le destin des chasseurs d'ombres, leur futur dépend de son salut. Ils doivent défier l'enclave et se débrouiller seul. Alec, Magnus, Simon et Isabelle doivent travailler ensemble pour sauver Jace : Négocier avec la sinistre Reine des Fées, passer des marchés avec des démons, pour se tourner enfin vers les Sœurs de Fer, sans merci, elles vivent en autarcie et fabriquent les armes des Chasseurs d'ombres. Elles vont leur dire qu'aucune arme sur cette terre ne peut rompre le lien qui lie Jace et Sébastien. La seule façon de couper ce lien et enfin libérer Jace, est de défier le paradis et l'enfer au risque de mettre en péril leurs vies à tous. Et ils vont devoir faire tout cela sans l'aide de Clary. Elle a plongé de son propre chef au cœur des ténèbres pour jouer un jeu dangereux. LE prix à payer si elle perd à ce jeu n'est pas juste sa propre vie, mais l'âme de Jace. Elle est prête à tout pour Jace, mais peut-elle encore lui faire confiance ? Ou est-il vraiment perdu ? Quelle est la limite à ne pas franchir, même par amour ? Les ténèbres menacent dangeureusement les chasseurs d'ombres dans ce 5eme livre !

 

 

Critique : J'aime et je déteste Cassy à la fois car elle a réussi à faire en sorte que j'éprouve de la compassion pour Jonathan. Comment a t-elle réussi à me faire aimer un court instant l'assassin de Max ? Comment a t-elle réussi à ce que je crois les mensonges de Jonathan ? Lorsque je dis que je suis tombée dans le panneau, j'y suis vraiment tombée, au fond du trou même. Ce tome montre surtout l'énorme talent d'écrivain de Cassy car au bout du 5ème tome, elle arrive encore à nous surprendre. Je crois que le passage qui m'a le plus surpris est le moment où Jace revient à lui car je ne m'y attendais vraiment pas. L'histoire en elle-même avance à son rythme, mais ce que j'ai le plus préféré, est le fait qu'on apprend à connaître encore plus certains personnages : j'ai aimé voir une Izza beaucoup plus sensible qui accepte enfin de montrer à Simon qu'elle tient à lui. Concernant Alec et Magnus, leur relation se complique, notamment à cause d'Alec qui cherche des réponses que Magnus refuse de lui donner. En essayant de me mettre à leur place, je ne sais pas qui a raison ou tord, j'espère juste qu'Alec arrivera à calmer sa jalousie et que Magnus finira par comprendre que c'est normal qu'Alec veuille connaître des éléments de son passé. Simon aussi devient de plus en plus attachant et subira des moments difficiles avec sa famille, toutefois il continue à refuser de voir les choses en face concernant Izza, toutefois heureusement que Jordan est là pour pousser Izza a agir. En parlant de Jordan, je suis bien contente qu'il soit toujours présent, ainsi que Maia, mais je trouve juste dommage qu'ils n'aient pas une place plus importante dans l'histoire de ce tome. Concernant Clary, j'ai facilement vu en elle ses parents. Je ne dis pas ça méchamment, j'aime beaucoup Clary et j'aime encore plus le fait qu'elle ne soit pas un personnage tout blanc car comme lui dit Jonathan, elle n'a même pas pleuré la mort de son père alors qu'elle est responsable de sa mort. Ces moments où Jonathan essaye de lui montrer qu'ils se ressemblent tous les deux et qu'il fallait qu'elle lui fasse confiance, ont été dure à lire car en même temps que Clary commençait à douter, je doutais également. Pour le couple Clary/Jace, la situation n'est pas simple et franchement les moments entre eux deux m'ont souvent mise mal à l'aise car Jace n'est vraiment pas le Jace de d'habitude : on a droit à un Jace heureux qui n'a plus aucune limite. Ces passages avaient une odeur malsaine, Clary aussi le ressentait et j'étais bien contente des moments où elle essayait de s'éloigner de lui. Je pense que c'est pour cette raison que le moment où Jace redevient lui-même et ce qu'il lui dit, m'a énormément touché. Ce passage aura de fortes répercussions sur la fin du tome car Clary prendra une décision surprenante, mais essentielle. Je tiens aussi à rajouter que j'ai aimé les références à Will Herondale et que je me pause des questions concernant la réelle identité de Frère Zachariah. Pour conclure, je dirai que Jonathan est absolument répugnant, que ses plans sont absoluments paniquants et que je crains fortement que beaucoup de personnages que j'aime meurt dans le dernier tome.

 

 

Note : Ce cinquième tome mérite aussi la note de 5/5.